0

discipline et éparpillement dans le contexte contemporain

je ne comprends pas le phénomène suivant quand j’enseigne : les jeunes commencent l’activité, tout va bien, soudainement certains décident de prendre une pause personnelle sans demander la permission, se lèvent et partent… pas un ou deux, mais des fois jusqu’au quart ou au tiers du grouope…
 
non. ça ne va pas. on arrête ça la première journée ou la première fois que ça arrive. on donne plein de pauses, on adapte selon les besoins particuliers, certes, mais on ne tombe pas dans du chacun-pour-soi et je-viens-et-je-pars-comme-je-veux, surtout quand on a des pauses très, très régulières (genre à toutes les 20 ou 25 minutes parfois) et quand on veille aux besoins particuliers/spécialisés et aux droits de ces enfants.
 
j’ai beau être flyée, adepte même du unschooling ou homeschooling, d’une vie alternative végétalienne anti-capitaliste machin machin, mais il m’arrive d’être traditionnelle sur certains points.  oui, pour l’exploration et l’apprentissage libres et les laboratoires et la création, mais toute chose en son temps.  pas au moment que je fais la leçon.